Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Actualités du Cabinet Guillaume GARDET > CNB, récusation magistrat, nom juif, antisémitisme

CNB, récusation magistrat, nom juif, antisémitisme

Le 30 novembre 2012
Un avocat a demandé la récusation d'un magistrat non parce qu'il aurait commis des actes douteux, mais parce qu'il serait de confession juive. Un scandale !
Voici l'édito publié par le Président du CNB, Monsieur le Bâtonnier Christian Charrière-Bournazel, auquel le Cabinet Guillaume GARDET s'associe pleinement.

Si la défense des intérêts du client nécessite parfois de prendre des décisions difficiles, il y en a certaines qui sont parfaitement inadmissible au regard de l'éthique de notre profession.

INTOLÉRABLE !

Editorial du Président | 30 novembre 2012

Parce que le magistrat se nomme Lévy et que le père de la prévenue se prénomme Moïse, un avocat a osé solliciter la récusation du magistrat.

Voilà un cas inouï d’antisémitisme qui ne peut susciter que le plus profond dégoût.

Le juge, en effet, n’est pas mis en cause pour des actes qu’il aurait accomplis, faisant douter de son impartialité. Il est récusé pour ce qu’il est : un juif censé être nécessairement de connivence avec un autre juif.

C’est une ignominie qui s’inscrit dans la ligne des pires dérives haineuses de notre histoire.

On se rappelle les propos de Maurice Barrès au moment de l’affaire Dreyfus : « Que Dreyfus ait été capable de trahir, je le conclus de sa race ! ».

C’est le même mépris qui ressurgit aujourd’hui et qui nous rappelle affreusement que « le ventre est encore fécond d’où a surgi la chose immonde ».

Déjà ce magistrat avait été la cible, il y a plusieurs années, d’un journal d’extrême-droite, sans aucune autre raison que son origine juive. J’avais eu l’honneur de faire condamner ce journal avec mon ami et confrère Michel Zaoui.

Voilà qu’on nous jette au visage le même poison de la haine aveugle et injustifiable. « Criminel d’être né »
comme l’écrivait André Frossard, venu témoigner à Lyon au procès de Klaus Barbie.

Que M. Albert Lévy sache la solidarité des avocats de France et leur réprobation unanime à l’égard de l’injure qui lui est faite à nouveau.

Les antisémites et les racistes ne triompheront jamais de notre fraternité républicaine.

Bâtonnier Christian Charrière-Bournazel
Président du Conseil national des barreaux
Le site du Conseil National des Barreaux

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Actualités du Cabinet Guillaume GARDET

Newsletter
les avocats burear de lyon
c